FONDS DE DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL (FDI-HAITI)
Le réescompte

 

Qu’est-ce que le réescompte?

 

Le réescompte est un prêt fait par le FDI à un intermédiaire financier qui s’engage à l’utiliser pour faire un ou plusieurs sous-prêts à une ou  plusieurs entreprises spécifiques, appelées bénéficiaires ultimes.

 

Quel est le coût et quelle est la durée du réescompte pour l’intermédiaire financier ?

 

La rémunération du réescompte est une fraction du taux nominal d’intérêt sur les sous-prêts de l’intermédiaire aux bénéficiaires ultimes. Selon la DGPP du FDI, la fraction ne peut pas être inférieure à 4/10. A noter que la majorité des réescomptes octroyés par le FDI est rémunérée à 6/10 du taux d’intérêt du sous-prêt.

 

Comme pour tous les autres prêts du FDI, la durée maximum du réescompte est de 18 ans ou la durée du sous-prêt de l’intermédiaire financier selon le moins des deux. Autant dire que le réescompte est amorti pari-passu avec le sous-prêt.

 

Quels sont les avantages et les limites du réescompte pour l’intermédiaire financier ?

 

Le réescompte est pour l’intermédiaire financier un instrument de réduction de risques de liquidité et de taux.  Il est un réducteur de risque de liquidité en ce sens que le FDI est remboursé sur la base du calendrier de paiement du sous-prêt, ce qui fait du réescompte un outil de synchronisation des échéances pour l’intermédiaire financier.

 

Il est un réducteur de risque de taux pour l’intermédiaire financier vu que sa rémunération varie en fonction du taux d’intérêt du sous-prêt.  La variabilité du taux de rémunération du réescompte en  fait donc un instrument de stabilisation de la marge d’intermédiation dans un contexte de volatilité des taux d’intérêt.

 

Cependant le réescompte n’est pas un réducteur de risque de contrepartie, étant donné que le remboursement de l’intermédiaire financier au FDI  n’est pas conditionné par la solvabilité du bénéficiaire ultime.  En effet, même si le calendrier de paiement du réescompte est établi en fonction du tableau d’amortissement du sous-prêt, l’intermédiaire financier demeure redevable de l’intégralité du réescompte, indépendant du taux de recouvrement du sous-prêt.

 

 Quel est le plafond du réescompte du FDI ?

 

 Le réescompte du FDI n’est pas plafonné pour le moment par intermédiaire financier. Mais il ne peut excéder 90% du sous-prêt ni l’équivalent de USD 750,000 par bénéficiaire ultime. 

 

Retour au produit précédent     Aller au produit suivant

Copyright © 2005, FDI Haïti, Tous droits réservés.